La science dans le débat cette semaine du 6 janvier

Jusqu’en mai 2012, nous alimentons une veille hebdomadaire de l’actualité scientifique présente dans la campagne des présidentielles et la vie politique française.

  • Eric Besson, ministre de l’énergie, a déclaré lundi que si la France avait suivi les demandes d’Eva Joly et de François Hollande de fermer la moitié de ses réacteurs nucléaires, elle dépendrait de la Russie pour le chauffage et l’electricité. Nicolas Sarkozy, en visite à Fessenheim, a également promis la poursuite de la centrale
  • L’économiste Gilles Le Blanc revient sur le rapport de la Cour des Comptes sur « les coûts de la filière électronucléaire ».
  • Au Etats-Unis, Barack Obama estime que la clé d’une reprise économique durable est dans les mains de l’enseignement des sciences et des mathématiques. Il a pour objectif d’avoir « dans les dix prochaines années un million d’Américains de plus diplômés en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques« .
  • Anne Fraïsse exprime « sa surprise et sa colère devant les orientations » de François Hollande, dans une lettre où elle déplore la politique du candidat du PS en matière de recherche et d’enseignement supérieur
  • A suivre : le projet Doctrix2012 lancé par Sébastien Poulain, doctorant, et Evelyne Jardin,  journaliste spécialiste de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour « interpeller les femmes/hommes politiques français(es) sur la place du doctorat en France ».
  • Au Québec et sur internet, l’Association science et bien commun lance le projet La Science que nous voulons, débat public sur la politique scientifique qui se déroulera jusqu’en septembre 2012.

N’hésitez pas à partager vos propres observations ou opinions sur la campagne présidentielle pour que nous les publions ici, en cliquant sur l’onglet « Participez ». Et retrouvez nous sur facebooktwitter et knowtex !